Recherche Google tvmountain

PUBLICITES

PARTENAIRE DE LA VIDEO

Abonnement Chaine Youtube

   

SOUTENIR TVMOUNTAIN EN 2018

PUBLICITES

PUBLICITES

page facebook

YOUTUBE VIMEO TWITTER



Ski Mojo Snell Sports Chamonix

The spam filter installed on this site is currently unavailable. Per site policy, we are unable to accept new submissions until that problem is resolved. Please try resubmitting the form in a couple of minutes.

Ski Mojo Snell Sports Chamonix

Ajouté le 10/12/2017 - Durée : 04:48
1458 vues
[Permalien] Par TVMountain  - Partenaire : SNELL SPORTS

Décembre 2017, Ski Mojo, Snell Sports Chamonix Mont-Blanc... Un exosquelette pour skier toute la journée sans avoir mal aux genoux, au dos, aux hanches... Quelques explications de Jean-Marc Glaude responsable Ski Mojo France...
Lien pratique: Snell Sports

EXOSQUELETTE
Technologie d’abord imaginée pour les besoins militaires, médicaux ou industriels, les exosquelettes d’assistance à l’eff ort sont des structures mécaniques qui doublent celles du squelette humain et lui confèrent des capacités physiques qu’il n’a pas ou plus. Dans l’industrie, ils permettent de lutter contre les Troubles Musculo-Squelettiques en réduisant la fatigue liée aux mouvements répétitifs des ouvriers. Ces dispositifs et leurs bénéfi ces sont désormais accessibles aux skieurs, professionnels ou amateurs. La multiplication des recherches dans ce domaine permet aujourd’hui de proposer des exosquelettes accessibles et simples à utiliser qui apporteront à chacun, quel que soit son niveau ou ses envies, un surcroît de puissance, de confort et, au fi nal, de sécurité. Allez-vous croiser des skieurs bioniques cet hiver ?

HISTOIRE
Au commencement, tout comme le Walkman de Sony, le Ski-Mojo n’était pas destiné à être commercialisé. Il a été imaginé en 1996 par Owen Eastwood, inventeur talentueux et senior actif passionné de ski, pour son usage personnel. 11 années auront été nécessaires pour passer de l’idée à la commercialisation de la première version de l’appareil. Ce sont les amis skieurs d’Owen Eastwood, impressionnés par son endurance à la fin de chaque journée de ski, qui ont perçu le potentiel de son invention. En 2007, une fois la décision prise de commercialiser le produit, le Ski-Mojo est soumis à des études scientifiques. L’Université italienne de Padoue détermine qu’à l’aide du Ski-Mojo, les efforts musculaires sont réduits de 19 à 37%. Conjointement à la réduction de fatigue obtenue, les risques d’accidents diminuent. Chaque détenteur du Ski-Mojo peut alors skier sûrement, longtemps et avec plaisir. En 2010, Owen Eastwood décède. Chaque hiver, les adeptes du Ski-Mojo sont plus nombreux à honorer sa mémoire sur les pentes enneigées. Son vœu le plus cher est exaucé : faire skier tout le monde du matin au soir. Un moyen révolutionnaire, discret, capable d’aider les personnes souffrant d’arthrose, d’usure du cartilage, de ligaments fragilisés, de déficiences musculaires à reprendre plaisir sur les skis en oubliant douleurs et faiblesses. En 2008, lors de sa présentation officielle à ISPO (Munich), le rendez-vous mondial des fabricants et détaillants d’articles de sports, c’est la consécration : le Ski-Mojo obtient le prix de l’innovation. Cette distinction a définitivement convaincu l’équipe de R&D du potentiel de développement du produit sur le marché des sports d’hiver. Dès lors, les ingénieurs ont redoublé d’efforts, améliorant plus encore le confort, la rapidité d’installation et la légèreté de l’exosquelette.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • You may quote other posts using [quote] tags.

Plus d'informations sur les options de formatage