PUBLICITE

   

RE-PUB

        

page facebook

VIMEO TWITTER DAILYMOTION YOUTUBE





Avalanche au Sautet

Avalanche au Sautet

Ajouté le 20/03/2011 - Durée : 05:34
28377 vues

Sébastien et Pierre Minier dans un couloir au Sautet.
Le couloir déjà skié il y a un mois à la descente est à l'ombre dans toute sa partie supérieure, donc en gobelet depuis plus d' un mois. L'entrée est > 45° puis pente régulière entre 38 et 40°. Orientation ENE...
Lien pratique: lire la suite et photo 

Commentaires

Mais personne ne semble choqué que ces 2 skieurs évoluent en même temps, depuis le haut du couloir, et malgré le fait d'avoir pressenti des conditions suspectes. Ca c'est peut être plus étonnant que le bonnet ou les dragonnes ...?
toujours trés instructif: les premiers rechauffements sur une neige "d'hiver", des gobelets dessous, une partie trés ensoleillée et l'autre a l'ombre, une légère rupture de pente sous la plaque(?) ou est parti le skieur, un itinéraire peu tracé. dur a sentir du haut, quand on s'aventure en montagne, on a toujours un doute, et là il semble etre "raisonable". heureusement l'ABS a bien sauver les meubles: plaque+longueur+pente+poudre dense et epaisse= beaucoup de pression sur les cotes comme quoi le risque global 2 ne doit pas inciter au relachement de l'attention. a quand un bulletin avalanche plus précis, a titre indicatif? aussi juger les autres n'est pas trés constructif (et meme facile) les auteurs ont le courage de mettre ça en ligne pour mettre en évidence l'intéret de l'ABS et relater cet accident, respectons les au moins pour ça merci
Savorani vincent a écrit :
toujours trés instructif: a quand un bulletin avalanche plus précis, a titre indicatif?
Jamais ! Le BRA, comme son nom l'indique est un bulletin de risque de déclenchement, il ne peut pas être précis et fiable parce qu'il s'agit d'une estimation en un lieu donné. Toute extrapolation est par conséquent purement indicative. Il n'est pas inutile de se souvenir que la plupart des victimes se trouvent parmi les connaisseur et spécialistes, qui, forts de leur expérience, poussent parfois le bouchon un peu loin. Pour revenir un bref instant aux images de la video, je suis quand même étonné qu'on skie sans bonnet et sans se servir des dragonnes des bâtons. Suis-je vieux jeux ?
merci pour cette video. il est toujours instructif de voir comment les accidents arrivent, et comment certains systèmes et comportements peuvent les minorer ou éviter. aussi pour avancer dans la compréhension, il serait souhaitable d'eviter de se placer en juge ou moralisateur. ce qui est toujours facile assis dans son fauteuil. par exemple emprunter l'avalanche pour le secours semble juste, pour éviter un sur-accident, mais est t'il vraiment réaliste, alors qu'il faut agir vite, de descendre dans de tels débris. fallait t'il s'engager dans cette pente, dur a dire sans y etre, cela semble etre le genre de pente traitre, qui part rarement toute seule part risque faible, les gobelets et les premières chaleurs sur une neige "d'hiver" font surement partis des facteurs déclenchements. on voit egalement une grosse partie a l'ombre, et la partie basse au soleil, un autre facteur de tension dans le manteau.
Petite question j'aimerais savoir avec quel caméra embarquée vous avez fait la vidéo GoPro? Contour? Belle vidéo qui rappel à l'ordre et qui confirme que même avec un risque limité le danger est tjrs permanent
Merci pour cette vidéo! Tout fini bien, c'est le plus important. Plus qu'à négocier un sac pour Noêl maintenant. ^^
Je pense moi aussi que le deuxième skieur aurait dû skier dans la coulée déjà partie, et pas à côté où il aurait put déclencher à son tour. Merci en tout cas pour ce témoignage.
Anonyme a écrit :
Je pense moi aussi que le deuxième skieur aurait dû skier dans la coulée déjà partie, et pas à côté où il aurait put déclencher à son tour. Merci en tout cas pour ce témoignage.
+1, mauvaise attitude avec un risque de sur-accident mais ca a tenu. tant mieux...
Il était 11h30.Je pense avoir une certaine connaissance des risques de par ma formation et mon métier. Je suis conscient des risques encourus lors de la pratique de la montagne, malgré mon statut de compagnon, de père,de fils, de frère, d'ami... Nous avons certainement mal estime le risque ce jour la dans cette pente la dans un secteur que je connais bien. Le but de cette vidéo, c est avant tout de prouver une fois de plus que l ABS est une très bonne protection face a des risques parfois improbables. Salutations. PM
pierre minier a écrit :
Le but de cette vidéo, c est avant tout de prouver une fois de plus que l ABS est une très bonne protection face a des risques parfois improbables.
tu ne prouves rien avec car tu n'as meme pas dechausser... donc pas des plus bousculé....
Je réponds tout de même et constate avec amertume que l'intelligence et le discernement ne sont pas l'apanache de tous les montagnards.De même que l'haurteaugrafe. Je pense honnêtement que sans l'ABS, j'aurais probablement été plombé sous 2 mètres d'accumulation dans la cuvette. PM
je ne comprends pas pourquoi le deuxieme skieur prend le risque de skier la partie non purgée au risque de se faire cofrer aussi et rechoper son pote? belle vidéo qui me donne le frisson car je viens de perdre un pote le w end dernier dans une avalanche...
Merci de faire voire voter vidéo qui nous rappel que l'on est jamais assez prudent en montagne . Comme quoi même par un risque de 2 sur 5 et en prenants toute les précautions d'usage . On est jamais a l'habit de rien en hore piste. Car y sans est fallu de peux que vous souiller sous avalanche. j 'ai moi même perdu 3 amies chevronné en avalanche il y a quelle que année de cela. vive L'ABS. J espère que ce seras la dernier frailleur pour vous de votre vie en montagne car on ne souhaite a personne dit laisser la vie. je moi même un passionné de montagne et de ski de Rando et hore piste et cela me rappel que l'on est jamais assez prudent dans ce genre d'activité. Il y a toujours un certain risque mémé si on s'en tour de tout les sécurités possible. Il faut aussi accepter un certain risque quand on fait ce genre d'activité
juste pour info, à quelle heure êtes vous descendus dans la pente ?. Merci
plus d'un tiers des décès en avalanches se produisent par risque 1 ou 2 ! S'en tenir au seul chiffre comme le fait la presse ne dispense pas de l'analyse des conditions ponctuelles de la pente qu'on veut descendre ...
on peut pas la visionner
Jolie frayeur car cette fois si sa passe on a envie de dire ouf !! Enfin bonne grimpe a tous et prudence le primtemps est là...
il nous est arrive la meme chose dans les pyrenees au dessus de cauterets il y a 15 jours pente raide nord risque 2 une premiere descente dans une peuf de reve remontee au sommet descente a cinq par la meme face re peuf de reve sauf qu apres trois godilles la pente entiere a cedee sur 1 metre d epaisseur 300 metres de large 250 metres de long trois skieurs ensevellis une avec seuleument une main qui depassait un deuxieme pris j usqu a la tete une troisieme jusqu a la taille par bonheur la quatrieme personne n a pas ete ensevellie mais bien roulee et legerement blessee et heureusement surtout que le cinquieme un peu a la bourre est reste sur le col et ainsi apres une grosse frayeur il a pu secourrir tout le monde avec beaucoup de sang froid avant meme l arrivee des secours avertis par des skieurs sur la station de cauterets car le 112 ne passait pas resultat miraculeux 2 batons perdus un nez raye une trouille phenomenale des insomnies depuis 15 jours la skieuse ensevellie entierement s est equipee de l ABS les autres se questionnent et votre video va leur permetre de peser le pour et le contre Serge
Ouai... C'est quand même chaud... Si le copain la faisait craquer au dessus...? Le plus important c'est que tout le monde soit encore là.
merci l'ABS! tout est bien qui fini bien heureusement
Super témoignage!!! Niveau de risque 2/5, tout semblait en ordre... Comme quoi on n'est jamais trop méfiant! Merci de nous avoir fait participer
mitch a écrit :
Super témoignage!!! Niveau de risque 2/5, tout semblait en ordre...
Comment peut-on affirmer, avec tant de sérénité, qu'à 2 sur 5 tout semblait en ordre ? Ce discours me laisse rêveur , sachant qu'il y a eu déjà des avalanches avec un risque 1 ? On oublie trop facilement qu'en montagne le risque 0 n'existe pas, la preuve en est l'échelle qui commence à 1...
Très belle vidéo, cela rappelle que la montagne n'est pas toujours sans dangers. Bonne continuation.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • You may quote other posts using [quote] tags.

Plus d'informations sur les options de formatage

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.