Recherche Google tvmountain

PUBLICITES

tvmountain on demand

PUBLICITES

PUBLICITES

page facebook

YOUTUBE VIMEO TWITTER



Barre des Ecrins traversée

Barre des Ecrins traversée

Ajouté le 25/06/2017 - Durée : 04:47
2664 vues

Juin 2017, alpinisme, ski de randonnée... Barre des Ecrins, couloir de Barre Noire et Traversée Est Ouest... Oisans, Ecrins, Hautes Alpes... Depuis le Pré de Madame Carle, montée le Couloir de Barre Noire, traversée E - W de la barre de Ecrins et descente à ski par face Nord... Avec Ben Tibbetts et Loïc Thivierge...
Musique : Mari Boine : Vuoi Vuoi Mu

1ère ascension : Dr Petit avec Emile Cortial en 1950.
1ère hivernale : Y. Maillard et G. Veyreines, le 28 février 1975
1ère solitaire : P. Macle, le 2 juillet 1974.
1ère descente à ski : G. Clément et A. Giraud, 1967

Les premiers cartographes (le Capitaine Durand en Aout 1828) et alpinistes qui arrivèrent dans la région considéraient alors le Pelvoux comme le point culminant du massif et donc du pays (la Savoie n'étant pas française).
Découvert tardivement au XIXème siècle et initialement appelé Pointe des Arsines, la Barre des Écrins doit son nom a une erreur des cartographes confondant le sommet avec une arête rocheuse (barrou des escrins). En 1861, Edouard Whymper arrive dans la vallée avec l'ambition de gravir le plus haut sommet. Aux dires des locaux, des cartographes avaient fait l'ascension du Pelvoux et avaient découvert un sommet plus élevé. Edouard Whymper grimpe donc également au Pelvoux pour identifier cette montagne.
Il revient alors en 1864, accompagné de A.W. Moore, H. Walker ainsi que ses guides Christian Almer et Michel Croz et se dresse au sommet le 25 juin 1864.
Le 2 septembre 1880, les désormais célèbres Henry Duhamel et Pierre Gaspard Père et fils font la première ascension de la face sud. Ils redescendirent par l'itinéraire de montée. La classique traversée des Écrins est réalisée par W.A.B. Coolidge avec Christian Almer Père et Fils.
La voie des arêtes rouges est ouverte en chaussures à clous et sans piton par Roubène Toumayeff et Jean Verney, le 31 juillet 1926 signant ainsi une des "grandes premières" sans guide.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • You may quote other posts using [quote] tags.

Plus d'informations sur les options de formatage

Refresh Type the characters you see in this picture.
Type the characters you see in the picture; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.  Switch to audio verification.