IYV YANNICK AVANT LE DEPART Scott partenaire de Yannick


21/22 mai départ pour le sommet

22 mai. On remonte demain.
On part le 23 pour une tentative le 27 ! Un jour de repos au camp 2 le 24, puis camp 3 le 25, col sud  le 26 et tentative ! Je vous tiens au jus ;-)
21 mai. Rien de très nouveau...
Il me tarde de remonter. La météo est toujours aussi compliquée à apprécier. Autour du 26 semble se confirmer. Il y a eu des tentatives ce week end avec des réussites mais aussi de cruels échecs. Patience...

19 mai camp de base

19 mai. Décision prise...
On montera pour une tentative le 26. C'est le plan pour le moment.
18 mai.dans l'expectative.
Yannick : " On fait du brainstorming total pour la météo. Aucune prévision se recoupe. On parle du 26 comme possible ou pourri ! Le 22 est une éventualité, si c'est le cas va falloir se bouger vite. Bon on refait un point ce soir."

17 Mai Yannick au téléphone depuis le camp de base


16 Mai camp de base

On est de retour avec Ferran au camp de base. Au col sud hier matin on était seuls avec l'équipe des sherpas qui équipait le sommet. D'autres grimpeurs montaient derrière nous pour tenter le sommet dans la matinée de mardi. Mais il fallait être de retour pour 10:00 au col sud pour éviter d'être piégé par le mauvais temps. Sans oxygène supplémentaire et seul c'était trop risqué. Les gelures arrivent beaucoup plus vite sans Ox. J'espère qu'ils auront réussi. Pour nous c'est repos et attente du prochain créneau.

14 Mai Camp 2

J'en avais marre d’attendre au CB et perdre mon acclimatation. Je suis parti à 15:30 et je suis arrivé au C2 à 21:00.  je suis monté seul, je me suis caillé les deux dernières heures. Demain je monte au C3. Y'a peut être un créneau le 16 pour le sommet. Alors après le C3 je monterai au Col Sud avec ma petite tente et on verra. Si ça peut pas monter, ça me fera un autre passage à 8 000 et c'est bon pour mon acclimatation. La température annoncée est très basse à -30 sur la partie finale. Mais ça va. J'ai super bon appétit. Bon je vais mettre une bouteille d'eau chaude sur mes pieds et dodo. Ciao les amis.

11 Mai, Camp de Base

En attendant le beau temps au camp de base après la montée au col SudPlein de monde au col Sud, enfin....quelques sherpas qui amènent des bouteilles d'oxygène et redescendent aussitôt. Soit une vingtaine qui pose 15/20 kg à chaque rotation. Aujourd'hui la seule conversation ici c'est la météo, quel summit day ?, les cordes fixes ? Everest ou Lhotse...? bon ça occupe. Sinon je vais bien et j'en profite pour me reposer. Je fais le point météo aussi avec Yan à chamonix.10 mai Col Sud...

10 Mai

Retour sur la visite au Col Sud...
Dans la tempête à  presque 8 000m, j'ai atteint le Col Sud. Il faisait très froid, endroit très inhospitalier. J'ai le temps d'apercevoir la suite du programme entre les nuages et les rafales de neige. J'ai mis 6 heures pour faire 7 150 - 7 900 !. Ma respiration était ok, j'avais des nausées quand je m’arrêtais !?. J'ai voulu faire demi-tour dans ce mauvais temps....mais bon, je voulais savoir et voir ...et je l'ai vu ce sommet si proche, si loin...Ensuite redescente directe jusqu'au camp de base dans une lumière fantastique (voir les photos).
J'ai très bien dormi. Maintenant un peu de repos au camp. Cet endroit est incroyable ! Je vous en parlerai.
Ciao Ciao les amis !

8 mai. Depuis le Camp 3 à 7 300M

 Deuxième nuit à 7 300m. Beau temps, bonne forme. Cela fait déjà la 7 eme nuit au dessus de 6 000m. Demain je monte au col sud, départ 3:00. Ferran est redescendu car il a une grippe.  Ici on est accroché à la face nord du Lhotse. Magique.

 6 Mai camp 3

Repos et demain C3 et Col Sud
Bonjour à tous.
Cela fait bientôt un mois que je suis parti de France. L'Everest, l'endroit, l'atmosphère je m'y sens bien même s'il y a beaucoup de monde. J'arrive à faire le vide et puis c'est tellement de grands espaces retirés et éloignés de tout que l'on a tendance à ressentir ici la juste taille et la juste importance de notre existence...
Je suis content de pousser plus haut les jours prochains. Je me sens en forme et pour un peu je m'imagine pousser jusqu'en haut ...mais soyons patient...même si le désir du sommet commence à s'allumer sérieusement en moi !...çà vibre fort ! Beau temps annoncé jusqu'au 10. Demain C3 et Col sud !...
Bien à vous tous et merci pour vos messages ....
Yannick

5 Mai camp 2

 Arrivés au camp 2 à 6 475m. Demain repos avant d'essayer d’enchaîner C3 à 7 300m et Col Sud 7 920 m. Petite vidéo dans la tente du camp 2 de Ferran... 

 

 

4 mai Camp de base

4 mai 2017, himalaya, alpinisme... Yannick Graziani Everest sans oxygène... vidéo du camp de base avec Ferran Latorre...
Le plan pour la suite et vidéo du CB avec Feran...
Demain ils remontent vers le C2. Un jour de repos puis C3. Puis Col Sud pour une nuit  le 8 qui est à priori la meilleure fenêtre météo. Ensuite retour au CB. Et prêts pour la tentative !. Bonne ambiance au CB, ils arrivent à gérer la foule. Pour le moment ! Là-haut ce sera peut être différent !



 
3 mai Camp de base

Repos comme prévu. Très beau temps, la meilleure journée depuis le début. On se remet dans notre projet. On remonte le 5. Merci pour tous vos messages.


29/30 avril Camp 2/3

Yannick Graziani Everest sans oxygène...
30 avril matin...
Ueli est mort ce matin au Nuptse à 8:30. Un Sherpa l'a vu dévisser. Depuis quelques jours Ueli et moi nous parlions souvent et hier on était même tous les deux allé reconnaître le glacier jusqu'à la rimaye. Puis on a mangé un morceau. Ueli voulait que je grimpe avec lui, j'y serai bien allé mais l'officier de liaison me l'a interdit et je n'avais pas de permis. Il m'a même reproché de ne pas être sur mon itinéraire prévu. Ce matin Ueli est donc parti seul et moi j'ai continué jusqu'au C3 comme prévu. A 10:00 on a entendu une rumeur d'accident au Nuptse. La triste nouvelle s'est confirmée. Ueli Steck, cet alpiniste hors norme est mort. C'était un ami proche de mes vibrations intérieures....Yannick.
30 avril soir...
De notre côté nous sommes montés ce matin au C3 au dessus de 7 000m. Demain on redescend au CB pour quelques jours de repos après ces nuits à 6 500m dans un camp de 500 personnes ! .  Ensuite on prévoit de monter au col sud pour une nuit, puis re-descente et on devra être prêts pour une fenêtre autour du 20 mai. Bonne forme et météo assez bonne. L'ambiance va être spéciale au CB, Ueli c'est quand même un des plus  grands sommets de l'Alpinisme."
29 avril...
3ème nuit au camp 2 à 6 500M. Demain montée au Camp 3.
"Nous avons donc passé une 3eme nuit au C2 à 6500M. Normalement nous devrions être en comité restreint, mais là on est plusieurs centaines de grimpeurs plus leurs sherpas et leurs cooks ! Faut s'y faire mais c'est quand même particulier...
Demain nous montons avec Ferran et Hanz au dessus du camp 3 à 7 400m puis on redescend directement au camp de base. Les conditions sont assez bonnes." Yannick.

27 avril. Nouvelle rotation...

Départ ce matin pour rejoindre le Camp 2 directement et passer 3 nuits sur place avec incursions à + 7000m. Beau temps, bonne forme, gros moral.

25 avril. Puja au camp de base...

Retour au camp de base pour la cérémonie de la Puja. Puis un peu de repos avant de préparer la stratégie pour les prochaines semaines.
Hello, c'était la PUJA hier midi. Grosse affluence avec des chants des moines et plus de 100 alpinistes. Bonne bière aussi pour se remettre des jounées à + 6000 !. On est dans un espace dit "village 7 summit" un peu à l'écart et parmi 100 grimpeurs Everest/Lhotse. La PUJA est une bénédiction qui implore la protection des dieux pour les grimpeurs. C'est à la fois une tradition, un moment important mais aussi beaucoup de folklore...c'est sympa !

22 avril depuis le camp de base...

Départ vers 14:00 du CB (un vrai village...) et arrivée 4:00 aprés au C1à 6 000M. En autonomie complète (tente et provisions). La traversée de l'IceFall se fait bien avec 20mn assez exposées à l'horizontale sous les blocs. Demain Hanz et Ferran le rejoignent pour monter au C2 à 6 400m. Une nuit au C2 puis descente au CB le 246. La Puja aura lieu le 26. Bonne forme après un coup de mou suite à l'ascension un peu rapide du Lobuche. L'eau bout, à la soupe !....

19 avril...

Aujourd'hui il y a un vent d'enfer et je suis bien au chaud à Lobuche à presque 5000m d altitude. Dehors y'a rien qui dégèle même si le soleil est éclatant. Je m'acclimate de toute façon et si je vais faire un tour dehors soit le vent sera tombé soit je ne resterais pas 5mn! Je suis arrivé ici depuis Lukla en 3j tranquillement lorsqu'une semaine entière est requise habituellement. J en profite pour lire, pour me renseigner, pour discuter avec des Sherpas  de passage au lodge, continuant leurs chemins vers le camp de base. J'échafaude des plans pour grimper tout en gérant cette foule qui va grimper. L'Everest cette saison c'est 500 personnes (soit plus de 1 000 au basecamp) et nous ne sommes que 15 sans ox .Hier je narguais un guide Argentin qui se plaignait du trafic. Selon lui le commerce à l Everest avait décliné en qualité depuis 2010 ?Je lui proposais de retirer l'utilisation d ox. Il a sûrement pense que j'exagérais. C est vrai que l 'oxygene, c'est la norme actuellement, pourtant ce n'est au fond que  dopage et tricherie. Mais bon c'est quand même toute une économie cela...mais je ne sais pas si ceci justifie cela. En attendant j'aiguise mon acuité au manque d oxygène moi qui justement refuse son utilisation supplémentaire.Je suis à 3 heure du camp de base et je vais m'y rendre les jours prochains. Peut être en faisant un petit détour par un petit 6000m au passage
Je suis en terrain connu dans ces hautes terres et je m'y sens à l 'aise. j'y suis venu la dernière fois il y a 20ans...
De lobuche 4900m ou il gèle au soleil
Yannick